La pratique d’une activité physique est, nous le savons, bénéfique sur notre santé physique et mentale. Mais cela s’applique également pour nos enfants. Malgré le retour du confinement, il n’est pas question de laisser s’installer toutes formes de sédentarité. On vous explique pourquoi il est important que nos enfants fassent du sport.

Le sport pour nos enfants, quels intérêts ?

L’activité physique est essentielle pour notre organisme. Cela l’est d’autant plus pour le développement psychique et physique de nos enfants. L’OMS recommande d’ailleurs une activité de 60 min par jour. Mais quelles en sont ses bienfaits ?

Tout d’abord, le sport permet le développement psychomoteur de l’enfant. Autrement dit, il est un outil favorable pour fortifier leur équilibre et leur coordination mais également pour stimuler leurs repères dans l’espace et tout ça, de manière ludique. 

Au-delà de ça, le sport est très important pour leur santé physique, puisque pratiquer une activité sportive permet la diminution des pathologies (surpoids, obésité) mais également le renforcement de leur système immunitaire (et on ne dit pas non, en cette période sanitaire).

Les bénéfices sur leur mental sont également présents. En effet, le sport apporte une meilleure estime de soi (apprendre à se juger de manière positive)  mais aussi un gain de confiance en soi (faire du mieux que l’on peut, croire en ses capacités). Il augmente ainsi leur concentration intellectuelle et leur apprend à réfléchir, à poser des stratégies. Des notions primordiales dans la construction de l’enfant.

Enfin, le sport apporte tout le côté social nécessaire pour s’intégrer plus tard dans notre société. Notamment avec les sports collectifs où ils apprennent aux côtés d’autres à développer l’esprit d’équipe. Cela leur permet d’apprendre et d’accepter de ne pas gagner à chaque fois, de connaître de nouvelles règles et ainsi de s’y adapter.

Le sport : à quel âge ?

Il n’existe pas réellement d’âge précis pour commencer une activité physique, si ce n’est que l’on ne parlera réellement de sport que vers l’âge de 6 ans, une fois que le développement psychomoteur sera mis en place : coordination, équilibre. Avant, il est possible d’en faire, notamment pour les bébés mais l’on parlera plus d’éveil.

Aux alentours de 6 ans, vous pouvez commencer par des sports individuels comme la danse, la natation puis intégrer les sports collectifs vers l’âge de 8 ans puisque les enfants commencent vers cet âge à développer l’esprit de compétition.

Quel sport pour mon enfant ?

Chaque sport dispose de sa particularité et est donc propre à l’envie de chacun. Ainsi, afin que la pratique d’une activité sportive ne devienne pas une corvée pour votre enfant, il est important qu’il fasse ce choix de lui-même. En lui imposant, vous risqueriez de provoquer une certaine frustration.

Néanmoins, vous pouvez l’inciter à faire tel ou tel sport sans l’y obliger afin de l’aider à forger son caractère. Par exemple, pour les introvertis, certains sports permettent d’aller vers l’autre comme les sports collectifs et pour les enfants dynamiques, des sports tels que la boxe leur permettent de canaliser leur énergie.

Face à la multitude d’activités sportives existantes, il se peut que votre enfant ne sache quoi faire. On vous recommande de lui proposer des stages de découverte, afin qu’il puisse toucher à tout et trouver ce qu’il aime. N’oubliez pas, le sport doit rester ludique pour être apprécié.

Et vous, votre enfant pratique-t-il un sport ? Dites-le nous en commentaires.

M
Visit Us On InstagramVisit Us On FacebookVisit Us On Linkedin