Le jeûne intermittent, pratique populaire depuis quelques années, séduit de plus en plus d’adeptes. Et pour cause, il présente de nombreux bénéfices sur votre organisme que vous soyez sportif ou non ! On vous explique en détails les bienfaits de faire le jeûne intermittent.

Faire le jeûne intermittent : de quoi parle-t-on ?

Le jeûne intermittent est une sorte de régime alimentaire qui consiste à ne pas prendre de repas durant un certain temps. En d’autres termes, il s’agit d’alterner entre repas et jeûne au cours de votre journée tout en continuant à vous hydrater (très important). Le repos digestif est considéré à partir de 12h sans avoir pris de repas.

Il existe différents types de jeûne intermittent : 

  • Le plus simple, le 16/8 qui consiste à jeûner pendant 16h et à s’alimenter pendant 8 heures. Par exemple, vous mangez entre 12h et 20h et restez en repos digestif entre 20h et 12h. Au final, cela consiste à ne pas prendre de petit déjeuner ou à l’inverse à ne pas prendre de dîner.
  • Le 5/2, qui consiste à s’alimenter pendant 5 jours et à jeûner pendant 2 jours consécutifs ou non.

Attention, jeûner ne veut pas dire manger moins. Il s’agit simplement de répartir différemment la consommation de ses aliments journaliers. En jeûnant par exemple entre 20h et 12h, vous répartissez les calories et macronutriments du petit-déjeuner sur les autres repas pour ne pas être en déficit.

Un nettoyage de l’organisme

Le jeûne intermittent apporte de nombreux bénéfices sur votre santé. En effet, ce repos digestif permet de faire un nettoyage dans votre organisme. Et pour cause, ce repos va permettre à votre corps de pouvoir éliminer des cellules mortes mais également de les régénérer. De quoi se sentir mieux par la suite !

De plus, il permet également de renforcer votre système immunitaire mais aussi de réduire les risques cardiovasculaires liés à la diminution de la pression artérielle et du cholestérol.

Augmentation de l’énergie

Le jeûne intermittent permet également d’augmenter l’énergie dans votre organisme. Et pour cause, la digestion est un mécanisme qui puise beaucoup d’énergie, entre 10 et 70 % selon les aliments consommés. Ainsi, en faisant le jeûne, on laisse notre organisme prendre le temps de digérer et ainsi nous laisser plus d’énergie.

Jeûne et sport

Comme vu précédemment, le jeûne permet d’apporter plus d’énergie à votre corps. Ainsi, vous permettez à votre corps de pouvoir en garder plus pour vos séances de sport avec une meilleure alimentation de vos muscles. De plus, il va favoriser l’augmentation de l’hormone de croissance qui permet d’entretenir l’ensemble de la masse maigre.

Bien évidemment, cela concerne principalement les pratiques sportives à efforts d’intensité modérée (90 minutes d’efforts). Les activités sportives à haute intensité sont à éloigner au maximum du temps de jeûne pour éviter les faiblesses et malaises : pour un jeûne entre 20h et 12h, on va par exemple privilégier une séance en fin de journée.

Les bienfaits de faire le jeûne intermittent sont plutôt importants et touchent également les sportifs. Néanmoins, on vous recommande au préalable de vous renseigner auprès de professionnels afin de savoir exactement comment mettre en place le jeûne intermittent en fonction de votre organisme et de votre état de santé et ainsi éviter toutes possibles contre-indications.

Et vous, faites-vous le jeûne intermittent ? Dites-le nous en commentaire.

M
Visit Us On InstagramVisit Us On FacebookVisit Us On Linkedin