Ça y est, c’est la rentrée. Si certains retournent au travail ou à l’école, au CVIFS on pense à ceux qui cherchent le job de leurs rêves. Et quand on cherche le job de ses rêves, il est important de faire bonne impression dès la première étape : le CV ! En moyenne, les recruteurs passeraient 30 secondes sur un CV. Alors pour être sûr d’attirer l’attention et de décrocher un entretien, chaque détail compte et peut faire la différence. Voici nos conseils pour faire un bon CV et mettre toutes les chances de votre côté.

Un CV sobre et simple

Pour se démarquer, on pourrait être tenté de proposer un CV au visuel original. Erreur ! A moins de viser un poste dans le design ou le graphisme, on reste simple. Le CV doit être clair, aéré et structuré afin de permettre une lecture rapide et efficace. On choisit donc une structure linéaire, où chaque partie est bien reconnaissable, sur une seule page. Si l’on est à l’aise avec les outils de création, on peut jouer sur les marges, les espaces, les couleurs et la mise en forme du texte. Sinon, on peut choisir un modèle de CV, facilement trouvable en ligne.

Concernant la police, on se limite à 2 maximum. Par exemple une pour les titres, et une pour le corps de texte. On bannit la police Comic Sans MS, trop fun, qui vous discréditera. On évite aussi Calibri ou Times New Roman, trop utilisées. On se tourne plutôt vers des polices comme Montserrat, Helvetica, Verdana ou encore Century, plus modernes et moins vues. On n’hésite pas à jouer sur le gras, l’italique ou le souligné pour mettre en avant certains éléments du CV, de manière stratégique. Pour la taille : entre 10 et 12 pour le texte, plus grande pour le titre.

Concernant la photo, on bannit les selfies, les photos de groupe recadrées, les photos de vacances, ou toutes autres photos non professionnelles. On évite aussi les photos prises devant un mur blanc et leur effet “prison” beaucoup trop strictes. Pour une photo de CV réussie on choisit un décor neutre, on se met face à la caméra, face à la lumière (et non en contre-jour) et on sourit !

Un contenu clair et concret

Un bon CV commence par un bon titre. Soyez précis et clair sur l’objet de votre candidature dans votre titre. Dès le début du CV, on met donc en avant le poste visé et les 2-3 compétences clés qui illustrent votre valeur ajoutée.

Toujours pour permettre une lecture rapide et efficace de CV, on rédige un contenu clair, concis, et concret. On ne liste pas machinalement les missions effectuées dans les précédents jobs : on présente des actions concrètes qui seront parlantes. On évite donc les “en charge de…” pour privilégier les verbes d’action tels que “création de…”, “développement de…”, “encadrement de…”, “analyse de…”, etc. Si vous en avez la possibilité, intégrez également des données chiffrées qui permettent de mesurer l’impact de vos actions.

Très important également, et même obligatoire : on ne fait aucune faute. Une faute d’orthographe, de grammaire, de conjugaison et même de frappe peut être éliminatoire pour votre candidature, surtout si le poste comprend de la rédaction. Alors on fait relire son CV par plusieurs personnes !

Le plus important en premier

C’est prouvé, la première moitié d’un CV est celle qui retient le plus l’attention. C’est pourquoi il faut privilégier cette partie pour y faire figurer le plus important : les expériences professionnelles en premier, la formation ensuite. Et on choisit un ordre antéchronologique (du plus récent au plus ancien). Cependant, pour les juniors ayant encore peu d’expérience professionnelle, la formation peut tout de même figurer avant la partie “expériences professionnelles” afin de mettre en valeur un maximum de réalisations.

La rubrique compétences

Il est essentiel de faire figurer une rubrique “compétences” dans un CV. Cette section permet d’inscrire concrètement les compétences acquises durant vos expériences. Généralement située sur le côté du CV, cette rubrique est séparée du reste du contenu afin d’être vue et lue facilement. On y liste à la fois les compétences techniques et savoirs-faire (maîtrise de logiciels et outils par exemple), mais aussi les compétences comportementales (savoirs-être) appelées aussi soft skills. Parmi vos soft skills, vous pouvez par exemple choisir de mettre en avant votre créativité, votre autonomie, votre polyvalence, etc. En général, 5 compétences techniques et 5 soft skills suffisent : pas besoin d’en faire trop. Une bonne stratégie est de repérer dans l’annonce les qualités et compétences demandées et de les faire figurer dans votre CV, tout en restant honnête bien sûr.

La rubrique intérêts

Ajouter une rubrique “intérêts” à un CV peut être intéressant pour permettre aux recruteurs de mieux vous connaître. Située au bas du CV, elle met en avant votre personnalité et votre originalité et peut vous aider à vous démarquer. Mais attention à ne pas indiquer de loisirs et passions trop classiques, et à bien sélectionner ceux qui correspondent aux valeurs de l’entreprise. Les recruteurs voient “cinéma”, “musique”, “sport” ou encore “voyages” bien trop souvent. L’idée est d’en dire davantage : on précise alors le genre de cinéma, de musique, de sport ou le type de voyages que l’on aime.

Adapter le contenu au poste

Cela demande du temps, mais adapter le contenu du CV au poste visé est essentiel pour se démarquer. Surtout lorsque l’on est à la recherche de THE job, celui dont on rêve. Mise à jour régulièrement, le CV doit être adapté aux offres auxquelles on postule. On met forcément en avant de manière différente des expériences et compétences selon les postes visés. De même pour l’intitulé du CV : il diffère forcément selon les offres.

Le format et le nom du document

Votre CV vous semble bon, vous l’avez fait relire plusieurs fois, il est prêt à être envoyé… Mais attention à la touche finale !

Premièrement, le CV doit toujours être envoyé au format PDF. Ensuite, le nom du fichier est également essentiel pour permettre au recruteur de le retrouver facilement une fois qu’il l’aura téléchargé. Pour un nom de CV sérieux et clair, on choisit le modèle “CV_PrénomNom_TitreDuPoste”.

Allez, on croise les doigts pour vous !

M